Gabriel Fortuné par devant le parquet

Le lundi 21 août, le maire des Cayes était attendu devant le parquet, à la suite de la plainte déposée contre lui par le journaliste Jean Nazaire Jeanty pour menaces de mort. Si l’accusé, Gabriel Fortuné, a bel et bien répondu à l’invitation, l’audition a cependant avorté. Pour cause, le plaignant et son avocat ont brillé par leur absence. Joint au téléphone par la rédaction de Loop Haïti, Jean Nazaire Jeanty a expliqué : « je n’étais pas notifié par le parquet. J’ai entendu parler de la date de l’audition dans les médias, comme tout le monde. J’avais déposé une plainte formelle devant le parquet, je devais être notifié de même que l’accusé. » « Le commissaire m’a dit que je suis libre de mes mouvements », se réjouit monsieur Fortuné dans une vidéo publiée sur sa page Facebook. Invité par les journalistes sur place à donner son opinion sur l’absence de son accusateur, sa réponse est « pas de commentaire », avant de déclarer : « Il [peut avoir toute sortes de raison pour ne pas se présenter. Il revient maintenant à la Justice d’apprécier l’absence de la partie demanderesse. » « Ma présence n’était pas indispensable au parquet », a estimé Jean Nazaire Jeanty, employé de Radio Lebon FM et correspondant de Caraïbes FM à Port-au-Prince, étant donné que « les menaces étaient publiques ». Le commissaire a décidé de classer le dossier sans suites. Gabriel Fortuné rassure qu’il reste à la disposition de la Justice.
Publier le : 02/09/2017   Auteur :

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ajouter un commentare
Pseudo *
Commentaire *
   
 
>>>>>