Le système éducatif haïtien: l’autre problème

À l’issue d’une rencontre avec la commission Éducation de la Chambre des députés le vendredi 12 mai 2017, le Premier ministre Jack Guy Lafontant a annoncé une rencontre avec les organisations syndicales d’enseignants, en vue de les informer des mesures adoptées par rapport à leurs revendications. L’Union nationale des normaliennes et normaliens d’Haïti (UNNOH) qualifie de « dilatoire » la rencontre annoncée par le gouvernement avec des syndicats d’enseignants, le lundi 15 mai 2017. Aucune invitation réelle n’a été adressée aux diverses organisations syndicales qui dénoncent les mauvaises conditions de travail des enseignants, critique l’UNNOH, dans une note de presse en date du dimanche 14 mai 2017. Doter toutes les écoles d’une infirmerie, reconstruire toutes les écoles nationales et tous les lycées détruits lors du séisme dévastateur du 12 janvier 2010, appliquer la loi sur les frais scolaires et élaborer des lois réglementant le statut des enseignants sont parmi les revendications de l’UNNOH. Pour sa part, dans une note de presse, le Regroupement des enseignantes et enseignants du fondamental pour une éducation rénovée par des actions nouvelles et solidaires (REFERANS) a présenté trois conditions pour une « trêve » à la grève des enseignants, débutée dans les écoles publiques depuis le lundi 24 avril 2017. Il s’agit de: payer tous les enseignantes et enseignants ayant une lettre de nomination, nommer tous ceux et celles qui sont qualifiés, ajuster leurs salaires ainsi que fixer le traitement salarial de base de tous les enseignants, du préscolaire à la classe terminale, à 75 000 gourdes. Le coordonnateur général de l'Union Nationale des Normaliens et Educateurs d'Haïti, Georges Wilbert Franck, dément toute tentative de manipulation du mouvement des élèves qui réclament le retour de leurs professeurs en salle de classe depuis plusieurs semaines. À son avis, ce mouvement est spontané et résulte du désintérêt de l'État face aux questions d'éducation dans le pays. Par ailleurs, l'enseignant annonce que les professeurs reprendront le travail dés qu'ils auront reçu l'assurance que 3 de leurs revendications seront satisfaites à savoir : une revalorisation salariale, le paiement des arriérés salaires et la nomination de tous les professeurs compétents présents en salle de classe. En revanche, ce dernier se dit en faveur de la révocation des enseignants absentéistes de longue date, dont le nombre a été évalué à 10 000 par le Premier ministre Jack Guy Lafontant. Malgré toutes ces difficultés dans le système éducatif, le MENFP a rendu hommage à cinquante enseignants. Plusieurs dizaines de personnes ont participé à cette cérémonie d'hommage aux enseignants, tenue au Marriott (hôtel), en présence de partenaires nationaux et internationaux, de cadres du MENFP, du central et des régions, ainsi des élèves. 40 enseignants venant des directions départementales d'éducation, à raison de quatre (4) par département, ainsi que dix personnalités ayant marqué le monde de l'éducation ont été honorés par le ministère avec la réception d'une plaque « honneur et mérite. » Pour le ministre de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle, M. Pierre Josué Agénor Cadet, la cérémonie du jour doit interpeller la conscience collective sur le respect et l'admiration que nous devrions avoir pour ces « poto mitan » du système éducatif. Le ministre Cadet a profité pour réitérer son appel à la solidarité pour le renouveau de l'école haïtienne, accordant une place de choix à l'enseignant. Cela suppose, dit-il, une prise de conscience collective, un dialogue constructif, une compréhension commune de cette quête d'une éducation de qualité, ouverte et inclusive. Le Directeur du Bureau de l'UNESCO en Haïti, M. Paul Gomis, a salué cette initiative visant à rendre hommage à tous ces hommes et femmes qui se défoncent dans des conditions difficiles pour former nos enfants.
Publier le : 27/05/2017   Auteur :

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ajouter un commentare
Pseudo *
Commentaire *
   
 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

En bref
Voir aussi
Compteur de visite
9978696 visiteurs dont
4529 aujourd'hui,
13687009 pages affichées
>>>>>