Haïti - Société : le 1er mai, rencontre de la démocratie et de l’environnement à Petit-Goâve

L’organisation Think Tank Démocrate (TTD) a procédé le lundi 1er mai 2017, au lancement de son deuxième comité régional dans la localité de Vialet, section communale de Petit-Goâve. Ce comité est appelé à faire la promotion de la culture démocratique tirée du concept « démocratie » tant utilisé abusivement par des personnes qui ignorent presque toutes les vertus de ce concept. L’écrivain Dieury Dumas, auteur du livre intitulé : « Démocratie atterrit » (Demokrasi Ateri) est l’un des pionniers de la promotion de la démocratie. Il prône l’apprentissage et la culture démocratique à travers l’éducation et l’implication des acteurs, afin que la démocratie soit une réalité et au service de tous. Il est l’un des instigateurs de cette organisation (le TTD) à travers le pays. Les membres du TTD ont profité du lancement de ce comité à Petit-Goâve pour faire la promotion de la démocratie à travers la protection de l’environnement, à l’occasion de la fête du Travail et de l’Agriculture célébrée tous les 1ers mai au pays. Un débat a été organisé sur le thème : « Ann fè demokrasi ateri pandan n ap pwoteje enviwonman ». Le panel était composé du sociologue Ginel Junior Sylverin et de Jozil Samuel qui ont respectivement abordé tour à tour le thème du débat. Les intervenants ont démontré des liens existant entre la démocratie et un environnement sain. Ils se sont mis d’accord sur le fait que chaque citoyen est concerné par le problème environnemental que connaît le pays et a une responsabilité dans la dégradation de l’environnement. Dans un système démocratique, la notion d’un environnement sain est un principe fondamental. « Puisque le système démocratique a pour fondement la participation du peuple, en d’autres termes c’est le pouvoir du peuple, pour le peuple et par le peuple, donc dans un système démocratique, le citoyen doit s’impliquer à agir sur son environnement, afin de prévenir sa dégradation » a fait savoir l’un des intervenants lors de son exposé. « Il est impératif que chaque individu apporte sa contribution, si petite qu’elle soit, dans la protection de l’environnement » a t- il souligné. Bien avant le débat, la culture avait, pour sa part, investi la scène. Des groupes culturels locaux ont performé. Le public a apprécié les talents des jeunes artistes de Vialet qui ont montré une autre facette de la démocratie, comme le droit à l’émancipation et au loisir pour tous. Les questions à travers un débat animé se sont succédé. Les intervenants étaient bien préparés pour répondre à des questions relatives à l’application de la démocratie en Haïti. Ils se sont mis d’accord sur bien des sujets et ont conclu le système démocratique vendu aux enchères en Haïti n’est pas applicable. C’est pourquoi le TTD s’investit dans la promotion de la culture démocratique à travers l’éducation et l’implication des acteurs de la société, afin que tout le monde sache les vertus de ce concept et l’applique dans l’intérêt de tous.
Publier le : 13/05/2017   Auteur :

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ajouter un commentare
Pseudo *
Commentaire *
   
 
>>>>>