Me Osner Févry se réjouit

L'avocat et professeur a estimé que la présence d'un telle force en Haïti était une anomalie, en termes du droit international. Haïti est prête à assumer son indépendance et sa sécurité, selon maître Osner Févry que nous écoutons. Selon l'homme de loi, le gouvernement doit nommer au plus vite un état-major provisoire des forces armées haïtienne. Pour lui, l'utilité d'une telle force ne se discute pas. Maître Févry incite par ailleurs les autorités du pays à ne pas regarder à la dépense lorsqu'il s'agit de recréer cette institution qu'il estime indispensable à la sécurité nationale. 
Publier le : 29/04/2017   Auteur :

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ajouter un commentare
Pseudo *
Commentaire *
   
 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

En bref
Compteur de visite
9459953 visiteurs dont
2228 aujourd'hui,
12906257 pages affichées
>>>>>