Début du procès de Guy Philippe

Le lundi 6 février 2017, un juge fédéral a fixé au 3 avril, la date du procès de Guy Philippe, lors d'une brève audience. Fraîchement élu sénateur pour un mandat de six ans, Guy Philippe, soupçonné par les États-Unis de trafic de drogue et de blanchiment d'argent, a été arrêté le jeudi 5 janvier 2017. Il était recherché par la DEA, l'agence américaine anti-drogue, depuis 2005. M. Philippe a décidé de plaider non-coupable. Il encourt une peine maximale d'emprisonnement à vie. Devenu populaire après avoir mené l’insurrection contre l'ancien Président Jean-Bertrand Aristide en 2004, Guy Philippe a été transporté aux États-Unis le mois dernier, immédiatement après son arrestation, alors qu’il venait de participer à une émission de radio en direct à Port-au-Prince. Les supporters de Guy Philippe, âgé de 48 ans, ancien militaire et ancien commissaire de police, clament son innocence et assimilent son arrestation à de la persécution politique. Élu sénateur du département de la Grand'Anse le 20 novembre 2016, pour ses partisans, Guy Philippe devrait jouir de l'immunité contre les poursuites. Il a été arrêté par la Brigade haïtienne de lutte contre le trafic de stupéfiants. Selon les informations du Miami Herald, l'acte d'accusation américain, datant de 2005, affirme que Guy Philippe aurait protégé des livraisons colombiennes de cocaïne à des trafiquants haïtiens avant que la drogue ne soit exportée aux Etats-Unis.
Publier le : 17/02/2017   Auteur :

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ajouter un commentare
Pseudo *
Commentaire *
   
 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

En bref
Compteur de visite
9636012 visiteurs dont
7367 aujourd'hui,
13188210 pages affichées
>>>>>